You are here : accueil > Madeleine 2019 > Rétros Madeleine > Rétro Madeleine 2009 > La reine des fêtes 2009

La reine des fêtes 2009

Finie l'image et le rôle restrictif de la reine des fêtes. Pour Mireille Frédière, en charge de l'élection et du suivi des reines, le trio de jeunes filles choisi le 9 janvier dernier aura "la charge de promouvoir la jeunesse dans la ville durant toute l'année 2009". Difficile de parler d'une reine des fêtes et de ses dauphines tant la complicité est évidente entre ces M­ontoises. Mont de Marsan a donc la chance d'avoir cette année non pas une mais trois reines…



1/ Présentez-vous en quelques mots…

Natacha de Castro / 22 ans (1 ère des suffrages) : je suis arrivée d'Afrique du Sud il y a 8 ans. J'aime sortir avec mes amis (restaurants, matchs de rugby ou de basket…) et faire de nouvelles connaissances. Cette année, je suis des cours par correspondance pour passer mon bac et apprendre les langues étrangères.
Céline Duvignau / 24 ans (2 ème des suffrages) : installée sur Mont de Marsan depuis 1 ans, je travaille dans un magasin du centre ville. Après avoir pratiqué le basket pendant longtemps, j'aime aujourd'hui faire de la guitare à la Rock school mais aussi réaliser des poteries et créer des vêtements.
Marjorie Benayoun / 20 ans (3 ème des suffrages) : je suis une fana des voyages et c'est pour ça que j'ai passé et obtenu mon diplôme d'hôtesse de l'air. Mais ma grande passion c'est la musique (violon, piano) que je pratique depuis mon plus jeune âge. Actuellement je suis des cours au Conservatoire de Bordeaux pour devenir chanteuse lyrique.



2/ D'où vous est venue l'envie de participer à cette élection ?

N. : dès mon arrivée, j'ai été adoptée par cette ville et ses habitants. Pour preuve, je possède la double nationalité. Aujourd'hui j'ai envie de leur rendre cette gentillesse en m'investissant à mon tour dans la vie de la cité.
C. : originaire de Serreslous dans la campagne landaise, j'ai toujours été émerveillée par Mont de Marsan qui était "LA" ville. C'est pourquoi j'ai décidé d'y faire ma vie.
M. : cela fait quelque temps que j'avais envie de représenter la ville qui m'a vu grandir…



3/ Quelles sont vos premières impressions en tant que reines des fêtes ?

N. / C. / M. : passé le stress du concours et la très grande joie qui a suivie, nous avons très vite pris conscience de notre rôle. Désormais on est reines pour la durée des fêtes mais aussi tout au long de l'année. Cela va demander une grande motivation car nous souhaitons nous impliquer activement dans l'animation de la ville.


4/ Que souhaiteriez-vous réaliser cette année ?

N. : j'aimerais développer les structures montoises qui aident les jeunes étrangers à apprendre le français. Le but étant de favoriser la réussite de leur étude et leur intégration.
C. : pour moi les arènes sont un lieu emblématique de notre ville. Aussi il faudrait les faire vivre tout au long de l'année et diversifier leur utilisation…
M. : à l'image de ce qui se fait lors de la fête de la musique, je désirerais encourager la diversité culturelle sur la ville. Le mélange des styles, des couleurs revitaliserait le contact entre tous les Montois.



5/ Qu'aimeriez-vous dire aux jeunes Montois ?

N. / C. / M. : toutes les trois, on souhaite vraiment encourager le partage entre tous les jeunes Montois quel que soit leur appartenance sociale, leur goût, leur âge, leur quartier… On souhaite que les barrières et les fausses idées tombent et que les jeunes aillent plus les uns vers les autres.


6/ Que représentent pour vous les fêtes de la Madeleine ?


N. / C. / M. 
: c'est le moment le plus vivant de l'année à Mont de Marsan. L'ambiance "bon enfant" de nos fêtes donne une image positive de la ville dans toute la France. De notre côté on militera pour plus d'animations en journée et pour des soirées toujours aussi pétillantes mais moins alcoolisées.





 
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus