You are here : accueil > Madeleine 2019 > Rétros Madeleine > Rétro Madeleine 2013 > Reine des fêtes 2013

Reine des fêtes 2013


image : Photo Reine des fêtes et ses dauphines - N. Le Lièvre

­
La reine des fêtes de la Madeleine 2013 est Marie Rollin. Elle a été choisie dimanche 16 juin­ au théâtre du Péglé, transformé en étuve à cause de la chaleur ambiante, par le jury, qui a élu comme première demoiselle d'honneur Gabrielle Luce, le second accessit allant à Aurélie Lovas.

Marie Rollin, âgée de 23 ans, se présentait pour la première fois à ce concours, sous l'influence de son compagnon Maxime, qui a eu donc la bonne idée de la pousser. L'an dernier, Marie avait été candidate au concours de Miss Landes, mais il a fallu le coup de pouce de son copain pour la décider cette année. Grande et brune, elle suit en ce moment une formation de dessinatrice paysagiste mais ne néglige pas les loisirs. Cet été elle prépare un CQP (Certificat de qualification professionnelle) de danse, pour dès le mois de septembre pratiquer la zumba et aussi donner des cours. Demeurant à Mont-de-Marsan, elle est originaire de Meilhan, dont le maire, Guy Rollin, est son papa.

Gabrielle Luce, âgée de 20 ans, montoise depuis treize ans, est en première année de licence de sociologie à Amiens, où elle a de la famille. Elle s'est présentée au concours « parce que, éloignée durant un an de Mont-de-Marsan, c'est un vrai retour aux sources pour (elle), qui marque (son) attachement à cette ville ». Elle aussi apprécie beaucoup la zumba, qu'elle pratique au sein de l'association Couleurs Caraïbes.

Cette danse des îles semble faire l'unanimité, puisque la deuxième dauphine, Aurélie Lovas, y goûte aussi. C'est d'ailleurs Sandra, sa prof de salsa et de zumba, qui l'a poussée à se présenter. Son sourire et son envie de séduire le jury ont fait le reste. Bien qu'elle aussi se présente pour la première fois à cette épreuve, elle ne nie pas y avoir pensé toute petite, quand elle voyait passer le char de la cavalcade dans les rues de la ville. « Qui ne rêve pas d'être princesse ? » reconnaît-elle, en se promettant de « vivre une belle expérience ». Sinon, elle est élève en classe de première service à la personne et aux territoires à la Maison familiale rurale d'Aire-sur-l'Adour. Ne passant pas le bac cette année, elle a tout loisir pour préparer la Madeleine.

Le jury, au nombre de onze personnes, avait treize candidates à juger, un nombre élevé cette année. Et encore, deux compétitrices se sont déclarées au dernier moment, juste avant le concours, mais n'ont pu y participer, le nombre de tenues de défilé étant insuffisant. Il faudra y penser pour 2014.

Sud Ouest | Jean-Louis Hugon­ | 17 juin 2013­



image : Affiche reine des fêtes­

 
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus