Vous êtes ici : accueil > Tauromachies > Encierro

Encierro

 Encierro est un terme espagnol signifiant littéralement "enfermement". Au sens premier, ce mot désigne le fait d'enfermer les taureaux aux corrales, cours généralement attenantes aux arènes, dans lesquelles ils seront gardés jusqu'au jour de la corrida.

Dans un deuxième sens, il désigne le lot de taureaux destiné à la corrida. "Pour telle corrida, l'encierro est de Victoriano del Río" signifie donc "Pour telle corrida, le lot de taureaux vient de l'élevage de Victoriano del Río".

Dans certaines villes d'Espagne, les corrales ne sont pas attenants aux arènes, de sorte que les taureaux doivent y être amenés le jour même de la corrida ; ils sont accompagnés par des cabestros, bœufs dressés à cet usage. Dans un troisième sens, l'encierro est donc le trajet effectué par les taureaux, depuis les corrales jusqu'aux arènes. Ceux qui en ont envie en profitent donc pour descendre dans la rue, sur le trajet de l'encierro, et font le parcours devant (ou derrière pour les moins téméraires !) les taureaux. Aujourd'hui, dans ces villes, l'encierro n'est donc plus fait pour des questions de nécessité (les quelques hectomètres qui séparent les corrales des arènes pourraient tout aussi bien être effectués en camion), mais devient un but en soi. Les plus célèbres des encierros sont ceux de Pampelune, lors des fêtes de San Fermín (du 7 au 14 juillet), mais nombre de villages du nord de l'Espagne en ont d'aussi spectaculaires et moins médiatisés.


­­­­­­­­­­­­­ ­­­­­­­­­­­­ ­­

 
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus